Non les locks ne sont pas sales !

Quelle routine pour ses locks ?

QUELLE ROUTINE POUR SES LOCKS ?

On me demande souvent quelle est la bonne routine à adopter pour ses locks. Il n’y a pas de routine universelle ou toute faite, on doit trouver une routine personnelle qui convient à ses locks. Oui mais comment trouver ?

Dans un premier temps, il faut connaitre son cheveu, l’observer dans tous ses états, le matin, l’après-midi, le soir, par temps de pluie, par temps de chaleur.

Le cheveu est l’expression de notre être, notre parure, la racine du cheveu contient notre ADN donc toute notre information génétique, il nous renseigne sur notre état intérieur au niveau de la santé mais aussi au niveau psychique. Il faut aimer son cheveu et le redécouvrir pour certain(e)s.

Il y a quelques années en arrière, les locks étaient assez mal vues par la société, elles étaient  souvent associées à des clichés et les porteurs de locks pouvaient entendre des questions du genre :
Tu aimes Bob Marley ? Tu es Rasta ? Tu fumes du chanvre ? Tu ne te lave pas les cheveux ? Tu mets du miel pour que ça colle ?

Mais grand merci ! on constate depuis une dizaine d’année qu’il y a retour au naturel, et que beaucoup de femmes et hommes afro ont adopté les locks pour le côté pratique, esthétique et naturel sans pour autant adhérer à la religion Rastafari, et cela devient une tendance très répandue chez les jeunes.

locks, hairstyle, afro

COMMENT COMMENCER SES LOCKS ?

Il y a plusieurs méthodes pour démarrer les locks, il y a les twist, les vanilles, la méthode de l’éponge, la méthode du crochet latching, la méthode du crochet à broderie, le crépage …

Voici une routine que je préconise lorsqu’on vient de démarrer les locks :

Après le départ, il faut éviter de se laver les locks tous les jours, environ 1 fois par mois (sur 3 mois environ) si vous ne pouvez pas tenir, attendez 3 semaines.

Bien sûr, c’est une suggestion dû à mon observation. Mais pourquoi ? me direz-vous, parce qu’il faut laisser faire la nature, et oui ! C’est important. Laisser le sébum faire son travail ! Chaque locks est un amas de cheveux qui se collent naturellement entre eux grâce au sébum (matière grasse constitué de lipides, de triglycérides, et acides gras libres, la plus adaptée à soigner et à protéger nos cheveux) sécrété par le cuir chevelu. Si vous lavez vos locks trop fréquemment les premiers mois, elles mettront un peu plus de temps à se coller. Donc on évite de les mouiller afin qu’elles gagnent en maturité.

Buvez beaucoup d’eau car l’hydratation se fait par l’intérieur et non par l’extérieur comme beaucoup le pense.

QUE FAIRE POUR LA REPRISE DES REPOUSSES ?

QUE FAIRE POUR LA REPRISE DES REPOUSSES ?

Pour la reprise des repousses, optez pour le twist ou les crochets selon la nature de votre cheveu, à voir avec votre lockticienne professionnelle qui déterminera avec vous la méthode la mieux appropriée.

Passés les 3 mois, la routine à adopter est simple, laver vos locks environ tous les 15 jours, optez pour un shampoing naturel, par exemple le shampoing naturel au savon noir africain qui élimine les résidus et lave en profondeur, il soigne les problèmes de cuir chevelu, eczéma et pellicules.

De temps en temps, vous pouvez utiliser une petite brosse en « poils de sanglier » pour frotter les locks afin d’enlever les résidus et les poussières surtout celles qui sont derrières la tête, là où toutes les poussières des cols de manteaux et bonnet s’accrochent … 

Faites un shampoing clarifiant de temps à autre si vos locks ont besoin d’être « dépoussiérées ».

Dormez avec un bonnet ou un bandeau en satin pour éviter que les peluches s’incrustent dans vos locks, surtout lorsqu’elles sont encore molles.

Pour ceux qui vivent en Europe qui est soumise à un climat tempéré, l’hiver les locks ont besoin d’être nourries en profondeur, optez pour des bains d’huiles avant le shampoing (masque avec une synergie d’huiles végétales selon vos besoins, tels que l’avocat, pépins de raisin, sésame, macadamia..)

Après le shampoing un sérum ou huiles légères en application directe, de la racine aux pointes, ne négligez pas les pointes des locks qui ont besoin d’être particulièrement nourries afin de ne pas se casser.

Attention aux huiles tels que Carapate, ricin ou les beurres de karité, ils sont lourds et emprisonnent la poussière et peuvent laisser des résidus dans les locks.

L’été on favorise l’hydratation avec le vaporisateur et une huile légère.

Voilà, mais la condition sine qua non est de laisser vos locks tranquille, de les aimer, de les assumer et d’être patient(e). Evitez les cires wax et les gels, les produits chimiques en règle générale et vos locks s’en porteront le mieux du monde !

3 Commentaires sur “Non les locks ne sont pas sales !

  1. Mpkamou says:

    Merci pour le temps que tu as pris pour faire cet article.
    Toutes tes informations vont bien m aider pour les microlcks de ma fille qui sont pleines de poussières incrustées ! J ai déjà tenté le vinaigre de cidre mais je n ai pas laisse trempe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *